top of page

Grenat pyrope, tout savoir sur le prix, spécifications et caractéristiques, l'histoire et plus encore

Le grenat pyrope est-il rare ? Pas vraiment. Bien que moins abondant que les autres grenats, il est parmi les plus recherchés pour la bijouterie.


Si vous êtes prêt à découvrir les pyropes, rejoignez-moi pour tout savoir sur le prix, l'histoire et plus encore !


À propos de la pierre pyrope

Le grenat pyrope est une pierre semi-précieuse aux nombreux surnoms. Parmi les plus populaires, citons le "grenat de Bohème" ou le "rubis du Cap". Cependant, le pyrope n'est pas un rubis, et la vente de pyropes sous l'un de ces noms est interdite par la Federal Trade Commission (FTC). 


Spécifications et caractéristiques du pyrope

La famille des grenats comprend deux espèces principales : l'ugrandite et la pyralspite. Le pyrope appartient à la série des pyralspites, avec la spessartite et l'almandin. 


Pyrope est un silicate de magnésium et d'aluminium. Les impuretés les plus courantes dans le pyrope sont le calcium, le fer, le manganèse et le chrome.


La formule du pyrope pur est Mg3Al2Si3O12 ou Mg3Al2(SiO4)3, mais le pyrope naturel n'est jamais pur. La teneur en pyrope la plus élevée trouvée dans les pierres de qualité est de 83%. 


L'almandin et le pyrope peuvent être difficiles à distinguer. Chimiquement, le pyrope contient plus de magnésium, tandis que l'almandin contient plus de fer. Le meilleur test pour distinguer les deux minéraux est la densité : la densité typique de l'almandin est de 4,3, et celle du pyrope de 3,6.


Les autres données sur le minéral pyrope sont listées ci-dessous :

Dureté Mohs : 7-7.5

Couleur : rouge, rose, rouge-brun, rouge-violet, rouge-orange, rouge-noir, violet.

Structure cristalline : isométrique/cubique

Brillance : vitreuse (glassy) ou huileuse.

Transparence : de transparent à opaque

Indice de réfraction : 1,73-1,76

Densité : 3,65-3,87

Décolleté : Aucun

Fracture : conchoïdale

La série : Blanc

Luminescence : Aucune

Effets optiques : change rarement de couleur



Gemme de Grenat Pyrope
Pyrope 1


Types de pyrope

Le pyrope n'a qu'une seule variété officielle, le pyrope chromé. Cependant, le pyrope se mélange couramment avec d'autres espèces de grenat pour former de nouvelles variétés.


Pyrope chromé

Le chrome pyrope est une variété riche en chrome, ce qui lui donne une couleur rouge plus profonde. Il peut également être de couleur rouge violacé. Ceux dont la teneur en oxyde de chrome est comprise entre 3 et 8 % ont une couleur allant du violet au violet royal avec des nuances de vert.


Ils sont bien connus en Arizona, aux États-Unis, où on les trouve jetés par les fourmis autour des fourmis. 


Alors, le grenat pyrope est-il le même que le grenat fourmi ? Plus ou moins. Les grenats fourmis, extraits par des fourmis, sont de petits pyropes rouge vif (les fourmis ne peuvent pas transporter beaucoup). 


Pastel pyrope

Introduit pour la première fois par la gemmologiste Carol Stockton en 1988, mais non reconnu officiellement, le pyrope pastel est une variété plus légère de rose, de brun, de rouge-orange ou de violet. 


Ils sont composés à 74-88% de pyrope, pauvres en fer et en manganèse mais riches en magnésium. Cependant, leur indice de réfraction est plus faible que celui des autres pyropes.


Grenats du Mozambique 

Les grenats du Mozambique sont des mélanges de pyrope et d'almandin trouvés au Mozambique, en Afrique. Ces grenats ont des tons rouges avec des nuances orange et brunes.


La rhodolite est également un mélange de pyrope et d'almandin. Cependant, les grenats du Mozambique sont plus rouges, plus foncés et contiennent généralement plus d'almandin que de pyrope. 


Rhodolite 

La rhodolite est un mélange presque uniforme de pyrope et d'almandin.


Traditionnellement, les bourgeons appelés rhodolite sont de couleur rouge-violet, mais peuvent varier d'un rose rougeâtre clair à des teintes violettes ou pourpres.


Parfois, la spessartite se trouve également dans les rhodolithes. Ces derniers sont généralement d'une teinte plus claire. En présence d'impuretés de fer et de magnésium, le rhodolite prend une couleur violette profonde, parfois appelée "grenat de raisin".


En outre, les rhodolites tanzaniens composés des trois pyralspites ont une couleur magenta-rose brillante avec des éclats de rose pâle et sont surnommés "grenats umbalite". 


Bien que presque toutes les espèces de grenats puissent être panachées, les mélanges de pyrope et de spessartite sont les plus courants. 


Un type rare mais populaire est le grenat malaya (ou malaya), une variété de pyrope-spessartite ou de pyralspite. Les grenats Malaya sont généralement de couleur rose à orange, mais la variété changeante peut apparaître rose, saumon ou violet à la lumière du jour et rose rougeâtre, violet clair, rose ou orange rosé à la lumière vive. 


Le pyrope changeant de couleur le plus notable est le pyrope à prédominance épineuse, un type de pyrope qui change de couleur du bleu-vert au violet, découvert dans les années 1990. Ils ont été vendus jusqu'à 4,8 millions de dollars américains !



Pierre naturelle de Pyrope
Pyrope 2


D'autres pyropes changeant de couleur viennent de :


Idaho : Pyrope-almandin, rouge à rouge-violet.

Afrique de l'Est : Eucalyptus : pyrope rose pastel à violet.

Norvège : bleu-vert ou pourpre rougeâtre à bleu-vert ou pourpre à rouge vineux.

Tanzanie : Pyrope-spessartite, du bleu verdâtre au violet ou du rose-pourpre au rose vif au violet.


Histoire du pyrope

Le nom "pyrope" vient du grec pyrōpos, qui signifie "aux yeux ardents". (Pyr signifie "feu" et ōps signifie "œil".) Il reflète l'indice de réfraction élevé de la pierre, sa couleur et sa brillance.


Pyropus a été utilisé pour la première fois par le géographe et linguiste latin Gaius Julius Solinus aux alentours de 300 après J.-C..


Les preuves archéologiques suggèrent que les pierres précieuses de grenat remontent à la joaillerie égyptienne de 3100 avant Jésus-Christ. Les Romains de l'Antiquité portaient souvent des chevalières et des pointes en grenat, et les pharaons égyptiens étaient enterrés avec des colliers en grenat. 


Le fameux 4e siècle av. Le philosophe Platon aurait demandé que son portrait soit gravé dans du grenat. Selon le naturaliste romain Pline l'Ancien, les grenats rouges étaient parmi les pierres précieuses les plus populaires au 1er siècle de notre ère. 


Un ancien nom pour un grenat rouge était "escarboucle", spécifiquement pour cabochon. 

Du Moyen Âge à l'ère victorienne


Au Moyen Âge (du 1er siècle au 15e siècle de notre ère), les grenats étaient portés par le clergé de rang royal. Plus important encore, dans les années 1500, un riche magot de

pointes a été découvert en Bohême (l'actuelle République tchèque).


Surnommés "grenat de Bohème" ou "rubis de Bohème", ces pyropes sont devenus la pierre prépondérante en joaillerie. Dans les années 1600, ils étaient également surnommés "grenats de Prague".


Dans les années 1800, ces grenats "Prague" ou "Bohème" étaient les meilleurs. Leur extraction était une énorme industrie en Bohème.


En outre, la croyance dans le pouvoir des grenats était encore très répandue. Pendant la campagne Hunza-Nagar au Pakistan en 1891, les combattants Hunza ont utilisé des balles à grenade parce qu'ils pensaient qu'elles étaient plus meurtrières.


La pyrotechnie était très populaire à l'époque victorienne (1837-1901). L'industrialisation a rendu les bijoux pyrotechniques plus abordables et plus abondants que jamais, mais a indirectement entraîné le déclin de la pyrotechnie. 


Histoire moderne

Les bijoux victoriens sont devenus moins populaires au début des années 1990. En outre, les pyropes de couleur plus claire découverts aux États-Unis, en Inde et en Afrique du Sud sont devenus plus populaires au cours de cette période.


Les pyropes d'Afrique du Sud, en particulier, étaient plus grands et plus attrayants que les grenats "de Bohème" traditionnels. Leur origine et leur beauté leur ont valu le surnom de "rubis du Cap". 



Bague en argent Pyrope
Pyrope 3


Au fur et à mesure que leur disponibilité augmentait, les pyropes perdaient de leur valeur et perdaient leur statut prééminent.


Leur statut a finalement été remplacé par la découverte à Madagascar, dans les années 1990, de pyropes de couleur bleue, que l'on pensait autrefois impossible à trouver dans les grenats, mais qui ont été découverts à Madagascar. 


Propriétés des pierres précieuses pyropes

La valeur d'un grenat pyrope est déterminée par les caractéristiques standard : couleur, coupe, clarté, poids en carats et matériau synthétique/imitation.


Couleur

La meilleure couleur pour un pyrope dépend de vos préférences :


Rouge rouille : Malay, chrome pyrope, Mozambique ou rhodolite.


Rose : Rhodolite (framboise), pyrope malais ou pastel.


Violet : Rhodolite (type grenat de raisin), pyrope chromé, Mozambique (nouvelles découvertes) ou pyrope pastel.


La cause de la couleur pyrope est variable. Les pierres de couleur brun foncé à noir contiennent souvent des inclusions d'andradite et d'ilménite. Des teintes roses ou violettes vives sont obtenues à partir de résidus de manganèse et de fer.


Le violet est la couleur la plus précieuse de la rhodolite, mais généralement les plus précieux sont les pyropes à couleur changeante. Les meilleurs grenats changeant de couleur sont caractérisés par un changement fort et prononcé.


Coupe

Toutes les coupes à facettes s'adaptent bien au tuyau. Il a une dispersion modérée (lueur colorée), donc les coupes claires montrent mieux ce feu.


Les grenats malais contiennent également des traces de vanadium ou de chrome, ce qui leur permet de briller d'un éclat rouge lorsqu'ils sont fendus. 


Les grenats pyrope peuvent également être taillés en cabochons.


Clarté

De nombreuses pierres précieuses de couleur pyrope ont une clarté de type II, ce qui entraîne souvent des inclusions visibles. Les inclusions sont des aiguilles, des cristaux de quartz boule de neige ou de l'enstatite. 


Cependant, les grenats de Malaisie et de nombreux pyropes polis ne contiennent pas d'inclusions, il ne faut donc pas utiliser les inclusions visibles. 


Poids en carats

Les grands pyropes polis sont très rares. La plupart des pointes polies ne font que 1 à 2 carats. Cependant, les petites pierres ont une meilleure couleur car les grandes sont plus foncées. Seul un grenat de Bohème à facettes a dépassé les 5 carats.


Le prix de certaines variétés est plus élevé en fonction de la taille, alors que d'autres ne le sont pas. Les prix des grenades du Mozambique et des pyropodes rouges communs restent inchangés. 


Dans le cas des pyropes qui changent de couleur, les augmentations de prix sont dues à la fois à la taille et à la source. Le rhodolite est la seule variété vendue dans des tailles supérieures à 10 carats, mais les rhodolites de 10 carats et plus sont les plus chers de tous les pyropes.


Matériaux synthétiques et simulants

Il est possible de produire des pics synthétiques, mais les pics simulés sont plus susceptibles de se produire. Les simulants les plus courants sont d'autres pierres précieuses rouges (moins chères), des zircons cubiques colorés ou du verre rouge. 


Formation et sources des pyropes

Les grenats, comme les pyropes, se forment généralement dans des roches sédimentaires riches en aluminium qui subissent un métamorphisme. Ce processus a souvent lieu dans des plaques tectoniques convergentes. La chaleur et la pression modifient la composition des minéraux à l'intérieur, ce qui entraîne la formation de nouveaux minéraux tels que le grenat.


Les grenats étant très résistants, ils sont l'un des rares minéraux à subsister après une altération atmosphérique intense. On les trouve couramment dans les kimberlites, les roches serpentines, les dunes de sable minéral et les péridotites. Dans le cas des kimberlites, les pointes de chrome indiquent qu'elles peuvent contenir des diamants. 


Sites miniers

Où trouve-t-on les pyropes ? Partout ! Bien que certains domaines soient plus importants que d'autres. Nous énumérons chaque type de pyrope avec leurs principales sources :



Boucles d’oreilles Pyrope
Pyrope 4


Changement de couleur : Afrique de l'Est, Afghanistan, Idaho (USA), Norvège, Madagascar, Sri Lanka, Tanzanie.


Pyroptères rouges : Chine, République tchèque, Afrique du Sud, Madagascar.

Malaisie : Kenya, Madagascar, Tanzanie


Rhodolite : Brésil, Inde, Caroline du Nord (USA), Sri Lanka, Tanzanie, Thaïlande.


Poudre de chrome : États-Unis : Arizona et Nouveau-Mexique (USA), Tanzanie


Mozambique : Mozambique (connu)


Combien vaut un pyrope grenat ?


Prix et valeur du pyrope

Le prix par carat d'un grenat pyrope varie fortement en fonction de la variété et de la qualité. Nous commencerons par les variétés à facettes, dont le prix par carat ne varie pas en fonction de la taille :


Mozambique : 5-35 USD par carat

Pyrope rouge : 20 USD par carat

Chrome pip : 50-100 USD par carat


Vous trouverez ci-dessous les prix des pierres à facettes de bonne qualité pesant de 0,5 à 1 carat :

Rhodolite : 20-100 USD par carat

Changement de couleur américain : 25-40 USD par carat

Malaisie : 30-60 USD par carat

Couleurs africaines : 80-2 500 USD par carat


Maintenant pour les prix des variétés polies de bonne qualité pesant plus de 1 carat :

Rhodolite : USD 20-150 par carat (1-10 carats) ; USD 150-300 par carat (10+ carats)

Pierre américaine à couleur changeante : 35-80 USD par carat (1-6 carats)

Malaisie : 150-200 USD par carat (1-5 carats) ; 300-3 000 USD par carat (5+ carats).

Couleur africaine : 120-6 000 USD par carat (1-6 carats)


Les cabochons sont beaucoup plus abordables. 

Les cabochons de rhodolite coûtent 4-6 USD par carat jusqu'à 1 ct, 5-10 ct 5-30 USD par carat et plus de 10 ct jusqu'à 40 USD par carat. Les cabochons de grenat du Mozambique ne coûtent que 5 à 7 USD par carat.


Les bijoux en grenat pyrope rouge coûtent généralement environ 30-35 USD en gros.


Entretien et soin de pyrope

Heureusement, le pyrope est dur, durable et ne s'écaille pas, ce qui rend les bijoux en grenat pyrope parfaits pour un usage régulier. Cependant, il est important de prendre soin de la pierre précieuse pour éviter les cassures ou les rayures.


Les grenats pyrope se nettoient de la manière habituelle - avec de l'eau chaude, du savon doux et une brosse à dents souple. Évitez les nettoyeurs à ultrasons ou la chaleur élevée, qui peuvent faire craquer les incrustations. Gardez également le tuyau à l'écart des acides forts.


Maintenant que vous avez tout appris sur le pyrope, vous pouvez comprendre pourquoi cette ancienne pierre précieuse est restée si mystique pendant des siècles.


Vous pouvez visiter mon site web, bijouxattila.com, pour d'autres bijoux et pierres naturelles et qui sait, peut-être y trouverez-vous quelque chose qui vous plaira, quelque chose d'unique.

Ancre 1
bottom of page