top of page

Mes bijoux et pierres naturelles

Bytownite, les propriétés, l'historique des prix et plus encore

La bytownite est une variété de feldspath généralement incolore à jaune. Le nom du minéral provient de sa découverte à Bytown, l'ancien nom d'Ottawa, au Canada.


La bytownite est-elle rare ? En tant que minéral, la bytownite est assez abondante ; on la trouve dans le monde entier et même dans les météorites. Cependant, elle reste le feldspath plagioclase le plus rare et les pierres précieuses en bytownite sont rares.


Cela dit, certaines pierres de soleil et pierres de lune arc-en-ciel (une variété de labradorite) ont été trouvées avec une composition de bytownite.


Intrigué ? Venez en apprendre plus sur les propriétés, l'historique des prix et plus encore.


À propos de la bytownite

La bytownite est une pierre semi-précieuse rare, généralement incolore ou jaune pâle. Elle est parfois appelée "plagioclase calcique", mais ce terme est utilisé pour tous les feldspaths plagioclases dominés par le calcium : bytownite, anorthite et labradorite.


Comme les labradorites, certains bytownites peuvent présenter des éclats de couleur iridescents appelés "labradorescence".



Pierre naturelle Bytownite
Bytownite 1


Certaines bytownites ressemblent à l'andalousite, un minéral aluminosilicaté beaucoup plus courant en tant que pierre précieuse, avec une densité plus élevée et un fort pléochroïsme (dont la bytownite est dépourvue).


Industrie, à quoi sert la bytownite ?


Utilisations de la bytownite

Les feldspaths sont importants sur le plan industriel, bien que les feldspaths alcalins (potassiques) soient plus utilisés que les feldspaths plagioclases. Les feldspaths sont principalement utilisés dans les industries de la céramique et du verre, mais les feldspaths plagioclases riches en calcium, tels que la bytownite et l'anorthite, sont principalement utilisés dans la construction, notamment pour renforcer les plastiques renforcés de verre ou pour fabriquer des fibres de verre.


Toutefois, plus récemment, des plagioclases riches en calcium ont été utilisés :

Peinture, produits de remplissage ou extincteurs pour le caoutchouc et le plastique

Éléments de datation archéologique

Porcelaine dentaire


En 1996, des chercheurs ont réussi à produire du silicium particulièrement pur (pureté de 99,79 à 99,98) en utilisant un mélange fondu de bytownite et de cryolite pour électrochimiser la substance.


En 2000, un bulletin sur les anorthosites (roches composées exclusivement de feldspaths plagioclases) en Norvège indiquait que la bytownite-anorthosite locale avait une valeur industrielle en tant qu'alternative à la bauxite importée pour l'approvisionnement en aluminium.


En 2021, des scientifiques ont publié une étude sur les céramiques artificielles (synthétiques) à base de feldspath et leurs diverses propriétés bénéfiques. Dans cette revue, ils ont étudié l'utilisation de déchets de verre industriel comme précurseur pour produire des vitrocéramiques à partir de bytownite et de labradorite.


Spécifications et caractéristiques de la bytownite

Les principaux groupes de feldspaths sont les feldspaths alcalins (également connus sous le nom de feldspath potassique ou K-feldspath) et le plagioclase.


Les feldspaths plagioclases ont des compositions comprises entre l'albite (dominante sodique ; NaAlSi3O8) et l'anorthite (dominante calcique ; CaAl2Si2O8). La série des plagioclases va de l'albite à l'anorthite, chaque minéral de la série ayant une teneur croissante en anorthite.


La bytownite se trouve juste au-dessus de l'anorthite dans la série des plagioclases, avec 70-90% d'anorthite et 10-30% de blanchie. La formule de la bytownite peut être écrite comme (Ca,Na)(Si,Al)4O8 ou (Ca,Na)[Al(Al,Si)Si2O8]. Ce minéral est un silicate de calcium, de sodium et d'aluminium.


Certains minéralogistes classent la bytownite comme une variété d'anorthite.


Les autres feldspaths plagioclases comprennent l'andésine, l'oligoclase et la labradorite. La labradorite se trouve juste au-dessus de la bytownite, avec 50 à 70 % d'anorthite et 30 à 50 % de blanchiment.